Dans les médias

2022

 

 

 

 

2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020

 

  • « Le président de GNL Québec quitte son poste »

    Le mémoire qu'Éric Pineault a présenté au BAPE sur le projet Énergie Saguenay est cité dans cet article d'Alexandre Shields du Devoir.
    11 novembre 2020.
    « Selon le professeur du Département de sociologie et de l’Institut des sciences de l’environnement Éric Pineault, le projet de GNL Québec aurait toutes les chances de ne pas être rentable, en raison des coûts de réalisation du projet, du développement de nombreux projets de terminaux méthaniers ailleurs en Amérique du Nord et des perspectives pour le marché mondial du gaz naturel au cours des prochaines années. »  
    Alexandre Shields. 11 novembre 2020. « Le président de GNL Québec quitte son poste ». Le Devoir.

 

 

 

 

  • « Sortir du capitalisme fossile »

    "Il faut comprendre que cette coalition « fossile » est la principale force d’opposition au mouvement de transition écologique au Canada. Elle peut compter sur l’inertie sociale et culturelle d’une société dont le mode de vie a été profondément modelé par le capitalisme fossile et qui fait paraître un monde sans hydrocarbures comme étant une utopie."  
    Éric Pineault. 24 mars 2020. « Sortir du capitalisme fossile ». Le Devoir.

 

  • « Le gaz naturel n’est pas une énergie de transition pour le Québec »

    "Nos meilleurs actifs de production d’électricité doivent servir à affranchir notre économie de sa ruineuse dépendance aux combustibles fossiles. Avec [le projet Énergie Est], ils se retrouveraient réservés à long terme par Hydro-Québec au service d’un projet qui contribuerait simultanément à accroître les émissions de GES et à retarder, ici comme ailleurs, le nécessaire déploiement massif de l’électrification par des sources d’énergie renouvelables. Le projet actuel serait en effet une première mondiale, mais il n’y aurait certainement pas de quoi s’en vanter."  
    Bernard Saulnier ing. 21 mars 2020. « Le gaz naturel n’est pas une énergie de transition pour le Québec ». Le Soleil.

 

 

  • « Teck abandonne le projet "Frontier" »

    Éric Pineault, membre du Collectif scientifique, économiste et professeur à l'Institut des sciences de l'environnement de l'UQAM explique les raisons derrière la décision de Teck de laisser tomber son projet Frontier. Entrevue de Gérald Filion. 24 février 2020. RDI Économie. 

 

 


2019